Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 11:20

Le Tonus Musculaire de Base est une notion très mal connue, qui a été pratiquement inexploitée jusqu'à present. Pourtant son rôle est considérable à la fois par sa prise en compte dans les techniques de musculation et d'amaigrissement, et aussi par ses repercussions sur le "tonus circulatoire", le tonus basal du muscle cardiaque.

   Sans cet état de contraction continue des muscles au repos nous serions mous comme des meduses, incapables de lever le bras pour assommer le réveil dont la sonnerie nous fait sursauter le matin. Et surtout incapables de nous lever pour sortir du lit. Pour la voiture, il faut d'abord tourner la clef de contacte pour faire tourner le moteur, ensuite on peut démarrer. Pour l'être humain, pas de clef de contacte, le moteur tourne en permanence..

   La dépense énergétique du TMB sur une semaine dépasse de loin celle des activités et séances de sport pratiquées pendant le même temps. En définitive, c'est la différence de consommation de calories  PENDANT LE REPOS qui fait la différence entre les gros et les pas gros.

   Quand on s'échauffe au début d'une séance de gym, avant une compétition, on augmente momentanément le TMB, c'est le vroum vroum de la Formule1 avant le signal de départ de la course.

   Les oestrogènes favorisent un TMB bas chez la femme tandis que les androgènes favorisent un TMB élevé chez l'homme.Ainsi l'homme dépense plus d'énergie pendant la sieste que sa femme en train de faire le ménage. On peut augmenter son TMB de façon définitive par un entrainement approprié

   Plus le TMB est élevé, plus les muscles peuvent se contracter rapidement et énergiquement et plus la réponse musculaire est éfficace. Inversement, plus les éxercices des entrainements sont accélérés et syncopés et plus le TMB augmente de façon définnitive.

   Les consequences immédiates sont l'augmentation de la dépense permanente en calories et l'augmentation du tonus circulatoire, du régime du moteur cardiaque avec ses repercussions bénéfiques pour la santé:

l'Irrigation Vitalisante Musculaire qui sera éxpliquée plus loin.

   La Gy Dance Morphing travaille donc sur un mode syncopé-accéléré pour augmenter le Tonus Musculaire de Base.

 

 

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 17:21

La nature désire avant  tout la continuité de l'éspèce. Il faut que l'homme attire la femme et surtout que la femme attire l'homme par sa beauté. Ensuite il faut que la femme puisse porter l'enfant et lui donner naissance. Le créateur dota ainsi Eve d'hormones feminines qui rendent le ventre mou et hypotonique afin de faciliter le déroulement de la grossesse et de l'accouchement en diminuant contractures et douleurs.Après la procréation, peu importe si ces mêmes hormones causent l'apparition des caractéres sexuels secondaires aberrants qui nuisent à la santé et à l'esthetique du corps feminin.

L'homme lui doit chasser et combattre pour nourrir sa famille et la protéger contre les prédateurs.

La nature lui donne les hormones mâles qui favorisent le développement de ses muscles et le rendent fort et courageux......

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 16:35

VIDEO N°3: CUISSES  MUSCULATION 1    débutants

 

Au fil des séances vous vous familiarisez avec ces exercices basiques, vous pouvez alors

 - augmenter l'amplitude des mouvements

 - allonger la durée ds blocages

 - raccourcir la durée des attaques

Les exercices pour les faces internes et externes des cuisses feront l'objet d'autres videos.

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 15:47

A la lueur des travaux du Dr Gerard Rosenblatt il apparait que lorsque l'éxcés de poids ne dépasse pas 10 à 15 kgs, la démarche en amaigrissement doit être totalament differente pour une femme et pour un homme.L'homme sédentaire et gros mangeur avec des risques d'hypertension arterielle, d'éxcés de cholesterol et de diabète,doit réduire et surveiller son alimentation, pratiquer une activité physique non spécifique.

La femme grossit même en mangeant peu. Elle doit rendre son moteur plus gros, plus nerveux, plus puissant et donc plus gourmand, un gouffre à calories

     1 - En élévant le Tonus Musculaire Basal. C'est le régime du moteur qui tourne 24h sur 24. Ainsi la réponse musculaire sera plus rapide donc plus dépensière

      2 - En ciblant les muscles les plus gros donc les plus dépensiers dont les emplacements sont en plus, les premières victimes de l'invasion par la graisse

( Obésité Musculaire )

 

C'est pourquoi la video N°3 concerne la musculation des cuisses.

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 15:46

Save0006-copie-1.JPGSave0005.JPG 

On sait que les hormones mâles (androgènes) favorisent le développement  musculaire, anabolisantes et tonifiantes. Pour le Dr Rosenblatt les oestrogènes, hormones feminines, ont exactement l'action inverse et de ce fait sont responsables de la majorité des problèmes esthetiques feminins.

Principalement, les oestrogènes diminuent le Tonus Musculaire de Base qui correspond à l'état de contraction permanente des muscles au repos en " mode d'attente avant l'effort ". Cette hypotonie musculaire a un avalanche de consequences néfastes.

1 - Diminution de la dépense ènergetique de repos: Cette dépense de calories du T M B est quatre fois superieure à la dépense d'éffort sur 24 heures. Pour une alimentation identique l'homme sédentaire aura une dépense énergetique superieure à sa femme qui va prendre du poids mais pas lui dans les mêmes conditions de vie. Cet homme dépense plus pendant la sieste que son épouse pendant son ménage.

2 - Atrophie musculaire rapide: Dés que les ovaires commencent à secréter les oestrogènes après la puberté, les muscles s'atrophient rapidement chez la jeune femme qui devrait théoriquement avoir une activité physique plus importante que le jeune homme pour conserver une silhouette correcte

3 - Obésité " Musculaire " : Il s'agit de l'obésité feminine de répartition gynoïde, qualifiée de

" musculaire "  par le Dr Rosenblatt, car l'envahissement graisseux concerne les zone initialement occupées par des muscles dont le TMB a chuté depuis que les ovaires sont "operationnels".

Fessiers, cuisses, ventre...Dans l'obésité musculaire TMB dépendante, seules les zones musculaires sont envahies proportionnellement à leur volume, les zones d'insertions tendineuses et les articulations sont longtemps préservées , les "attaches"restent fines. Chez l'homme qui grossit, l'accumulation graisseuse se répartit d'une façon completement differente.

 

4 - LES " CARACTERES SEXUELS SECONDAIRES ABERRANTS "

Les caractères sexuels secondaires  NORMAUX apparaissent à la puberté sous l'action des hormones sexuelles. La testosterone sécrétée par  les testicules transforme le garçon en homme, la folliculine (oestrogène) transforme  la fille en femme  mais abaisse son Tonus Musculaire de Base ce qui entraine l'apparition de ce que le Dr a appelé  " les

 Caracteres Sexuels Secondaires Aberrants " feminins.

   1) L'obésité musculaire gynoïde

    2) La cellulite responsable de la "culotte de cheval"

    3) Le phénomène  " peau d'orange "

     4) Le ventre hypotonique grossissant  et l'épaississement de la taille

      5) Les rides précoces du cou

       6) Le double menton précoce

         7) L'insuffisace veineuse des jambes et tout son cortège pathologique

           8 ) La constipation chronique

             9) L'énorme prise de poids en prémenopause (hyperoestrogenie relative)

 

5 - En Résumé: Les androgénes agissent à deux niveaux chez l'homme,d'une part ils augmentent la taille du moteur par augmentation de la masse musculaire, d'autre part ils augmentent  sa puissance et sa vitesse de rotation par l'augmentation  du TMB qui permet une réponse musculaire plus rapide et plus éfficace. Les oestrogènes ayant l'effet totalement inverse, ceci explique cela.

 

 

Extraits du livre  LES 7 SECRETS "Prevention du vieillissement"  Dr Gerard Rosenblatt

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 11:18

1 - Pourquoi les femmes accumulent elles de la graisse à l'emplacement des plus gros muscles ( cuisses, fessiers, ventre, flancs ) sans éxcés alimentaires, et pas l'homme ?

2 - Cette graisse qui se substitue aux muscles, la cellulite, le ventre mou balloné, le double menton et les rides du cou, toutes ces disgrâces qui affectent la femme jeune n'existent pas chez l'homme, pourquoi ?

3 - Pour la même raison, monsieur Dupont dépense plus d'énergie pendant sa sieste que madame Dupont pendant qu'elle fait le mènage

4 - Comment s'équiper d'un " gouffre à calories pour maigrir "  ?

5 - Quelle differences y a t-il pour l'esthetique et la santé entre la silhouette

" squelettique-mannequin " et la " silhouette adipo-musculaire "?

6 - Les sports en général, sont inadaptés aux besoins du corps feminin, quelles sont les caracteristiques spécifiques d'un sport fait pour la femme ?

7 - En esthetique, les facteurs de vieillissement sont beaucoup plus actifs et plus nombreux chez la femme que chez l'homme, pourquoi ?

8 - Pourquoi les maladies se manifestent quand le tamps change ?

9 - S'adapter c'est rester jeune, pourquoi l'effort d'adaptation a t-il des vertus rajeunissantes ?

10 - Beauté-Santé est synonyme de Volonté car dépendant des deux seuls organes volontaires, lesquels ?

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 00:00

Aplatir le ventre, taille fine à nouveau, c'est possible.

Voici les exercices de base pour debuter et assimiler la technique

L'apparente facilité des exercices est un piège, il faut maitriser cette technique particuliere. Petit à petit vos muscles vont se réveiller et se développer et vous les sentirez de plus en plus travailler.Ce mode de travail vous donnera beaucoup plus de résultats que les abdominaux classiques qui eux ne permettent pas l'aplatissement du ventre feminin.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 17:38

 

 

A l'approche de la trentaine et parfois bien avant, le ventre de la femme commence à grossir, la taille à s'épaissir, de façon irrémédiable, pour des raisons "mysterieuses" qui seront évoquées plus loin. Les exercices "taille-ventre" de la GDM permettent de contrer cette évolution et de conjurer le sort.

Premier point: Ce sont les muscles lateraux et obliques de la taille qui dépriment le ventre en se contractant. On développe ces muscles par le travail en rotation du tronc et du bassin et en flexion laterale par des éxercices classiquement réservés à la taille bien plus qu'au ventre. Il est impossible d'aplatir un ventre sans travailler activement ces muscles.

Deuxième point : Les muscles du dos encadrant la colonne vertebrale sont mobilisés dans les mouvements d'extension en arrière avant la flexion en avant

(voir video). Cette musculation concerne la cambrure des reins, redresse le dos et le bassin et améliore la slhouette.

Troisième point :l'IRRIGATION VITALISANTE MUSCULAIRE, notion nouvelle qui sera développée plus loin: Le travail musculaire de la région taille ventre induit un regain d'irrigation sanguine des intestins et de la sphère gynécologique (oxygène, nutrition, drainage) dont les résultats sont entre autres: diminution du gonflement douloureux du ventre pendant les règles, disparition de la constipation chronique etc...Tandis que l'I V M des muscles paravertebraux dorso-lombaires agit contre les phénomènes d'arthrose, d'inflammation douloureuse des vertèbres et disques intervertebraux. 

C'est un moyen éfficace de lutte contre le mal de dos. 

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 17:37

MODE  CONTINU

MODE  ACCELERE-SYNCOPE

 

VIDEO  N°1

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 14:46

La methose s'appelle " GY DANCE MORPHING "

Le principe éssentiel en est son mode "ACCELERE-SYNCOPE" dans l'éxecution des exercices

Chaque éxercice est répétitif et suit la cadence d'une musique rythmée.

Il s'éffectue en 2 temps, une phase lente: le bloc, une phase rapide: l'attaque.

Pour une cadence donnée, plus le bloc est long et plus l'attaque est rapide (courte), et plus l'exercice est éfficace.

On commence par travailler en mode "continu" pour s'échauffer puis on passe en mode "accéléré-syncopé"  en gardant  la même cadence, c'est alors qu'on dévore les calories. 

La Video N°1 montre le mode accéléré-syncopé

Partager cet article

Repost0