Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 15:46

Save0006-copie-1.JPGSave0005.JPG 

On sait que les hormones mâles (androgènes) favorisent le développement  musculaire, anabolisantes et tonifiantes. Pour le Dr Rosenblatt les oestrogènes, hormones feminines, ont exactement l'action inverse et de ce fait sont responsables de la majorité des problèmes esthetiques feminins.

Principalement, les oestrogènes diminuent le Tonus Musculaire de Base qui correspond à l'état de contraction permanente des muscles au repos en " mode d'attente avant l'effort ". Cette hypotonie musculaire a un avalanche de consequences néfastes.

1 - Diminution de la dépense ènergetique de repos: Cette dépense de calories du T M B est quatre fois superieure à la dépense d'éffort sur 24 heures. Pour une alimentation identique l'homme sédentaire aura une dépense énergetique superieure à sa femme qui va prendre du poids mais pas lui dans les mêmes conditions de vie. Cet homme dépense plus pendant la sieste que son épouse pendant son ménage.

2 - Atrophie musculaire rapide: Dés que les ovaires commencent à secréter les oestrogènes après la puberté, les muscles s'atrophient rapidement chez la jeune femme qui devrait théoriquement avoir une activité physique plus importante que le jeune homme pour conserver une silhouette correcte

3 - Obésité " Musculaire " : Il s'agit de l'obésité feminine de répartition gynoïde, qualifiée de

" musculaire "  par le Dr Rosenblatt, car l'envahissement graisseux concerne les zone initialement occupées par des muscles dont le TMB a chuté depuis que les ovaires sont "operationnels".

Fessiers, cuisses, ventre...Dans l'obésité musculaire TMB dépendante, seules les zones musculaires sont envahies proportionnellement à leur volume, les zones d'insertions tendineuses et les articulations sont longtemps préservées , les "attaches"restent fines. Chez l'homme qui grossit, l'accumulation graisseuse se répartit d'une façon completement differente.

 

4 - LES " CARACTERES SEXUELS SECONDAIRES ABERRANTS "

Les caractères sexuels secondaires  NORMAUX apparaissent à la puberté sous l'action des hormones sexuelles. La testosterone sécrétée par  les testicules transforme le garçon en homme, la folliculine (oestrogène) transforme  la fille en femme  mais abaisse son Tonus Musculaire de Base ce qui entraine l'apparition de ce que le Dr a appelé  " les

 Caracteres Sexuels Secondaires Aberrants " feminins.

   1) L'obésité musculaire gynoïde

    2) La cellulite responsable de la "culotte de cheval"

    3) Le phénomène  " peau d'orange "

     4) Le ventre hypotonique grossissant  et l'épaississement de la taille

      5) Les rides précoces du cou

       6) Le double menton précoce

         7) L'insuffisace veineuse des jambes et tout son cortège pathologique

           8 ) La constipation chronique

             9) L'énorme prise de poids en prémenopause (hyperoestrogenie relative)

 

5 - En Résumé: Les androgénes agissent à deux niveaux chez l'homme,d'une part ils augmentent la taille du moteur par augmentation de la masse musculaire, d'autre part ils augmentent  sa puissance et sa vitesse de rotation par l'augmentation  du TMB qui permet une réponse musculaire plus rapide et plus éfficace. Les oestrogènes ayant l'effet totalement inverse, ceci explique cela.

 

 

Extraits du livre  LES 7 SECRETS "Prevention du vieillissement"  Dr Gerard Rosenblatt

Partager cet article

Repost0

commentaires